Topoguide et son application « Luberon Topo Feu »

Le CME-CPIE Pays de Vaucluse a développé un topoguide sur le risque incendie, en partenariat avec le Parc du Luberon, afin de sensibiliser les visiteurs et résidents. 3 circuits pédestres sont proposés sur des zones ayant subi des feux de forêt marquants qui ont laissé leur empreinte dans le paysage.

Partenaires et moyens

Technique(s) :

La conception, l’architecture et les textes ont été réalisé par l’Union APARE-CME. Les cartes et les illustrations, ainsi que la création de l’application et sa mise en ligne ont été réalisées par un prestataire extérieur.

Humain(s) :

  • M. Eric GARNIER, Chargé d’étude Sports et Loisirs de pleine nature au PNRL ; 
  • M. Luc LANGERON, Directeur de l’ENTENTE pour la forêt méditerranéenne ; 
  • M. Jérôme GUYOT, Responsable à l’ONF de l’Unité Territoriale du Luberon ; 
  • Lt. Christophe MESSIN, Officier au Groupement prévention et prévision des risques au Service Départemental d’Incendie et de Secours de Vaucluse (SDIS 84) ; 
  • M. Thierry VALLON, Contact débroussaillement à la Direction Départementale des Territoires de Vaucluse (DDT 84) ; 
  • Mme Sabine LE FALHER, Chargée de mission Communication/pédagogie au Syndicat Mixte Forestier ; 

Toutes ces personnes ont aidé à la conception du document en fournissant des informations, des anecdotes et/ou des documents ressource.

Partenaires techniques : Le Parc naturel régional du Luberon ; l’Entente Valabre ; l’ONF, le Syndicat Mixte Forestier ; la DDT du Vaucluse ; le SDIS du Vaucluse ; l’Association Départementale des Comités Communaux Feux de Forêt de Vaucluse (ADCCFF 84) et l’INRA d’Avignon.

Financier(s) :

Le coût total de la création d’un topoguide et de son application varie entre 15 000 € et 25 000 € (sous-traitantes comprises).

Le topoguide et son application sont disponibles gratuitement sur Apple Store et Google Play.

Partenaires financiers : La DREAL, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-D’azur, le Conseil Général de Vaucluse, le Parc naturel régional du Luberon. 

En bref

objectif(s) :

L’objectif de ces deux outils est de sensibiliser le grand public aux risques de feux de forêt dans le massif du Luberon par le biais d’outils ludiques et pédagogiques.

  • Le topoguide « papier » permet d’apporter du contenu informatif sur les feux et le paysage (historique, technique, botanique, etc.). Il est richement illustré de photographies et d’illustrations.
  • L’application smartphone peut être utilisée en complément ou indépendamment du topoguide. Elle a pour vocation d’apporter de l’information par le biais de petits jeux interactifs accessibles à tous (mémory des consignes de sécurité, reconnaissance de plantes, jeux des différences, etc.).

Cible(s) : Ces outils sont destinés au grand public, en particulier aux usagers (promeneurs touristes et locaux) et aux habitants de la forêt du Luberon. Le topoguide est proposé gratuitement en office de Tourisme et en téléchargement. L’application est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play. 

Echéancier :

La première étape consiste à prendre contact avec l’ensemble des acteurs agissant sur le territoire et s’informer des outils déjà en place. Ensuite il est important de réunir ces acteurs afin qu’ils participent à l’élaboration du projet afin de s’assurer de sa pertinence et de son utilisation future. C’est donc avec eux que sont choisis les tracés en prenant en compte un ensemble de paramètres (accès public, balisage, sécurité, stationnement, intérêt paysager et bien-sûr risque incendies).

Une fois le ou les parcours identifiés puis testés, il faut rassembler un maximum d’informations et de documents sur les thématiques à aborder. Ce travail bibliographique ce fait auprès des personnes ressource, en se rendant sur le terrain, au sein des archives municipales et départementales, auprès des mairies, etc.

Ensuite, c’est un travail de classement et de tri des informations puis de rédaction. Le but est de fournir des informations sur le risque de feu de forêt auprès de grand public, c'est-à-dire des familles aux marcheurs avertis. L’application et le topoguide sont réalisés conjointement afin d’assurer leur complémentarité.

Une fois les textes validés, ils sont mis en ligne par l’agence de communication pour l’application, et mis en page par l’agence de communication pour le topoguide.

Description de l'action

Ce topoguide s’inscrit dans la collection des topoguides « La mémoire des risques » qui compte aujourd’hui plus d’une dizaine d’ouvrages sur les risques naturels en PACA. Celui-ci est le premier sur la thématique des feux de forêt. Il a été réalisé en partenariat avec le Parc naturel régional du Luberon.
Le site du Petit Luberon et la colline Saint-Jacques constituent un territoire particulièrement exposé au risque de feux de forêt du fait de sa topographie, du mistral, de sa végétation et de son climat méditerranéen. Un aléa fort couplé à une forte fréquentation des massifs notamment en période estivale. De grands feux historiques, comme par exemple les feux de 1952, 1944 ou encore plus récemment 2012, témoignent de l’importance de la prise en compte de cet aléa.

C’est d’ailleurs autours de ces trois grands feux que s’articule le topoguide. En effet, le topoguide propose aux utilisateurs trois parcours (la forêt des Cèdres, le Trou de rat et la colline Saint Jacques) où des feux ont sévis à différentes époques, permettant de découvrir comment ces feux ont-ils façonné le paysage et comment l’Homme a-t-il choisi d’intervenir pour se protéger puis pour réaménager le territoire brûlé.
Pour réaliser ces outils, nous avons contacté les « mémoires locales », ainsi que les différents acteurs qui interviennent sur le territoire. Ensemble nous avons établi et défini les trois parcours les plus pertinents, puis définis les arrêts en fonction de la thématique, des paysages et du cadre de chaque parcours. Les tracés reprennent des parcours déjà existant et balisés afin de valoriser les sentiers déjà créés et de concentrer au maximum les promeneurs sur des chemins identifiés et sécurisés.
La présence de ces nombreux acteurs a permis un contenu riche et varié du topoguide.
L’application reprend les mêmes parcours, les mêmes arrêts et les mêmes thématiques, mais propose une approche différente, plus ludique. L’application comprend des petits jeux ludiques et interactifs. Un système de géolocalisation vous permettra de visualiser votre progression sur les trois parcours proposés, et d’identifier les différents points d’intérêt.

Description de la méthodologie

La première étape pour la création de ces outils a été la définition des parcours puis des arrêts. Cela a été réalisé en concertation avec les acteurs du territoire. Une fois les parcours définis et les arrêts identifiés, il a fallu rechercher un maximum d’informations sur les thèmes choisi auprès de ces mêmes personnes ressources, auprès d’archives, de « mémoires locales », etc. Ensuite, c’est l’étape du tri et de la hiérarchisation des informations afin d’éviter les redondances. Et enfin la rédaction puis la relecture.

Recommandations

Les topoguides et les applications ne se veulent pas exhaustifs sur le risque feu de forêt. Le but est d’amener le grand public à découvrir un territoire sous un angle nouveau en apportant des informations historiques et pratiques. Ils sensibilisent au risque incendie sans être ni moralisateur ni alarmiste. Ces outils doivent être pédagogiques et à la portée de tous.