Création d’un Centre Eau Risque et Territoire

Création d’un Centre pédagogique sur le risque inondation et les enjeux liés à l’eau au cœur d’un territoire (qualité, biodiversité, développement durable, etc.)

Partenaires et moyens

Technique(s) :

Le projet s’est construit en plusieurs étapes importantes :

  • Fin 2012 : Création d’un Comité de Pilotage composé d’élus, de partenaires techniques et de nos financeurs ; Etude préliminaire de faisabilité réalisée par un CAUE
  • 2013/2014 : Achat de la maison ; Etude de programmation, réalisée par un bureau d’étude, afin de proposer aux élus et financeurs un projet spécifique adapté aux enjeux du territoire, et pouvant se distinguer des projets de même type existants en France.
  • 2015 : Lancement et sélection d’un maître d’œuvre et dépôt des dossiers de demande de subvention
  • 2016 : Conception du projet avec la MOE (un architecte, un muséographe, un scénographe et un paysagiste) et lancement du marché de travaux
  • 2017 : Dépôt du permis de construire et démarrage des travaux (10 mois)
  • Juin 2018 : Ouverture du site au public

 

Humain(s) :

Suivi du projet par la directrice et la responsable administrative, et contribution ponctuelle des 8 agents de la structure 

Financier(s) :

Budget 1 095 000 euros TTC dont

  • Subventions (Etat, département 76, Agence de l’eau Seine Normandie, Albea) 35 %
  • TVA : 15.7%
  • Opération de financement participatif, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine : 13 000€

En bref

objectif(s) :

  • Sensibiliser le grand public aux enjeux de l’eau et à l’importance d’une nature préservée, grâce à un lieu dédié, ouvert à tous, composé d’un parcours pédagogique extérieur, et d’un espace intérieur interactif.
  • Faire de ce lieu une maison témoin de l’habitat en zone inondable
  • Permettre aux professionnels ou associations d’organiser des séminaires ou formations sur les thématiques de l’eau et du risque, dans un environnement adapté et pertinent.

Cible(s) : Habitants du territoire, scolaires, touristes, et professionnels travaillant en lien avec les thématiques de l’eau, des inondations ou du développement durable

Echéancier :

un projet sur 6 ans

  • Démarrage du projet en 2012 pour 2 ans d’étude de pré-programmation puis Maitre d’œuvre de conception
  • Marché maitrise d’œuvre réalisation + travaux lancés en 2015/2016
  • Démarrage des travaux en 2017
  • Ouverture du site : Juin 2018

Description de l'action

Le territoire du bassin versant de l'Austreberthe est soumis à des inondations issues, d'une part, du débordement de la rivière Austreberthe et de son affluent le Saffimbec, et d'autre part d'un fort ruissellement, de type torrentiel, lié à un relief marqué et des sols limoneux se compactant sous l'effet de la pluie.

Le territoire a connu de nombreuses inondations dans la décennie 1990. La dernière inondation marquante remonte à mai 2000. Elle a conduit au décès d'une personne sur la commune de Barentin, et à la destruction de 13 habitations sur le hameau du Paulu à Saint-Paer, ravagé par une coulée d'eau et de boues de 1.3m de haut.

Depuis 2001, et la création du SMBVAS, près d'une cinquantaine d'ouvrage de régulation des inondations ont été construits, et si quelques orages violents localisés ont pu parfois mettre en alerte les élus, aucun évènement n'a atteint le niveau de ceux de la décennie 1990. Aujourd’hui, malgré tout le travail accompli, la conscience du risque reste faible, même après un évènement majeur. La mobilisation s’estompe vite. Aussi le nouveau défi à relever pour le SMBVAS est d’amplifier la sensibilisation de l’ensemble des utilisateurs et acteurs du territoire pour qu’ils ne perdent jamais de vu que le risque fait partie intégrante de notre société.

Le projet de CERT a pour objectif de mettre en scène la prévention du risque inondation à travers le prisme de l’aménagement du territoire. Il comportera des aménagements extérieurs :

  • un parcours pédagogique qui démarrera sur le site par 10 stations et qui renverra vers un parcours plus large prévu pour être mis en place sur le territoire concomitamment,
  • une prairie d’évènementiel qui sera utilisée pour de grands évènements de communication
  • une mare pédagogique qui sera créée in situ dans le cadre du projet « donnons vie aux mares » en cours. Elle permettra de parler de l’importance de ces zones tampon pour la gestion des petites pluies.

L’aménagement de l’intérieur du bâti prévoit la réalisation d’un centre de ressources avec pour thème principal « La gestion du risque et des ressources, une action collective pour une responsabilité partagée », offrant :

  • Une salle de formation équipée,
  • Des espaces scénographiés pour la réhabilitation du bâti en zone inondable,
  • Des équipements de type maquette avec un support fixe,
  • Des expositions temporaires,
  • Un centre de ressource thématique basé sur des dispositifs multimédias simples,
  • La mise à disposition de matériel pédagogique pour les activités à réaliser sur le site (mallette et accessoires).

Eléments facilitateurs : 

  • Un projet soutenu par certains acteurs du territoire (député, élus communaux, CAUE, Agence de l’Eau Seine Normandie)

Difficultés : 

  • La multiplicité des financeurs à solliciter (11 dossiers de subvention réalisés)
  • La difficile acceptabilité (y compris au sein des services de l’Etat) d’un projet en Zone Inondable

Recommandations

Mettre en œuvre un Comité de Pilotage diversifié et solide pour porter et légitimer le projet

Mettre en place une stratégie de communication sur le projet bien en amont.